Interviews
Interview de Yannick Nino. Co-fondateur de Kerawa.com
L'un des fondateurs de Kerawa.com, site internet de petites annonces nous présente son produit.
G. Izane | 24 Nov 2010 | 5 commentaires | Imprimer

Nous recevons aujourd'hui Kerawa.com via son co-fondateur Yannick Nino. Kerawa.com est un site internet de petites annonces, le premier selon le classement Alexa au cameroun

Kerawa

Ingenieris: Bonjour Yannick Nino !

Kerawa : Yo Izane, « on dit kwé » comme diraient nos frères ivoiriens.

 

Ingenieris: Pouvez-vous nous présenter Kerawa ? Pourquoi le nom Kerawa ?

Kerawa: Kerawa.com est un site gratuit d’annonces en ligne. C'est-à-dire que si vous avez quelque chose à vendre, à louer, à céder, à prêter, à trouver, vous pouvez le poster sur le site, et un visiteur, qui passe par là sera certainement intéressé. Bref, Kerawa.com est une place d’échanges en ligne, gratuite, et accessible parYannick Nino - Kerawa tous les internautes du monde.

Pourquoi Kerawa ? Eh bien, je cherchais un nom camerounais plutôt qu’un angliscisme ou autre. Je me suis donc baladé sur les cartes du Cameroun en ligne, et en surfant dans la partie septentrionale du Cameroun, j’ai traversé le village « Kerawa » et le nom m’a plu. Alors, je l’ai adopté.

Je sais, ça n’a rien d’extraordinaire, mais c’est souvent la simplicité qui fait l’efficacité.

 

Ingenieris: Comment vous est venu l'idée de créer Kerawa ?

Kerawa: En travaillant avec Fritz un soir sur une plateforme de blogs que nous construisons, il m’a parlé de sa difficulté à trouver un studio à Douala. Lui, jeune polytechnicien, fraichement arrivé à Douala et en poste, n’avait pas beaucoup de temps pour cette recherche. Nous nous sommes alors dit que s’il pouvait voir les offres de location concentrées quelque part, ça simplifierait sa recherche. La solution d’un site web est alors apparue évidente. Fébrilement, nous avons senti que nous tenions une idée qu’il fallait creuser. Eh bien voilà, nous l’avons creusée.

 

Ingenieris: Comment se fait la récolte d'annonces ?

Kerawa: Les annonces sont postées par les internautes eux-mêmes, et de temps en temps, nous mettons en ligne des annonces que nous recevons par email. Certaines annonces proviennent aussi de sites partenaires qui souhaitent accroître leur visibilité auprès de nos visiteurs.

 

Ingenieris: Combien de personnes faut-il pour faire tourner Kerawa ?

Kerawa: L’équipe de Kerawa.com compte actuellement 3 personnes : les 2 co-fondateurs et une responsable commerciale basée à Douala, Sandrine (qu’il faut d’ailleurs saluer pour son courage et sa tenacité, car gérer les co-fondateurs n’est pas toujours facile…)

 

Ingenieris: Selon vous, qu'est ce qui fait la réussite de Kerawa par rapport aux autres sites de petites annonces ?

Kerawa: Je pense que les visiteurs seront les plus à même de vous répondre, car ce sont eux qui choisissent un site par rapport à un autre. Pour être honnête, je n’aurais pas la réponse à cette question sans étude de marché fiable.

 

Ingenieris: Kerawa compte t-il se déployer sur d'autres supports que l'internet sur PC ? Si oui, lesquels ?

Kerawa: Pour l’instant, il ne semble pas qu’Internet soit très développé en Afrique, à plus forte raison sur un support autre que le PC. Kerawa.com ne va pas faire des lancements de mode, mais uniquement des lancements sous-tendus par une logique économique et un business-model clair. A court terme, je souhaite d’abord que soit renforcé notre présence sur Internet, il y’a des marges de progression énorme. Poursuivre 2 lièvres à la fois est un moyen quasi-certain de n’en attraper aucun ;-)

 

Ingenieris: A quand Kerawa sur Ipad/Iphone pour la cible de la diaspora?

Kerawa: Kerawa.com cible d’abord les africains du continent, car ce sont les premiers à manquer de plateforme d’annonces facilitant et fluidifiant les échanges. La diaspora vit en général dans des pays où tous ses services sont présents jusqu’à saturation.

Kerawa.com sur Ipad serait, pour le moment, du mimétisme dans logique économique. Ça pourrait faire parler du site dans quelques journaux inconnus sous nos latitudes, et ça n’aurait pas grand impact en fin de compte. Donc pour l’instant, je ne vois pas d’application spécifique pour Iphone/Ipad ; mais je tiens à préciser que le site en l’état fonctionne très bien sur ces appareils.

 

Ingenieris: Quel montant avait vous investi pour le lancement de Kerawa ?

Kerawa: Nous avons investi plus que de l’argent dans Kerawa.com. Nous avons investi toutes nos soirées d’après travail, tous nos week-ends, du temps en moins avec les membres de nos familles, des frustrations régulières, des échecs cuisants. Cela, je ne sais pas le chiffrer.

A côté de ça, c’est vrai, il y’a eu un peu d’argent d’investi, mais je ne saurais pas le chiffrer précisément.

 

Ingenieris: Au fil du temps, Kerawa se livre dans une optimisation de son interface ainsi que de ses espaces, ces aménagements portent-ils leurs fruits ? Kerawa est il rentable? Par an ?

Kerawa: Non, Kerawa.com n’est pas encore rentable. Les optimisations apportées rapprochent chaque jour Kerawa.com un peu plus de la rentabilité et j’en suis assez soulagé d’ailleurs, sinon, cela voudrait dire que du temps et de l’argent sont gaspilles en vain. Ces optimisations nous ramènent chaque jour un peu plus de visiteurs de différents pays et suffisent à me faire dire qu’ils portent leurs fruits.

 

Ingenieris: Quelle est la stratégie de Kerawa face à la multiplication de la concurrence?

Kerawa: La stratégie est relativement la même. Fournir le meilleur service possible ; faire mieux que les concurrents. Ensuite, ce sont les internautes qui choisissent. Maintenant, il n’est pas exclu non plus d’établir les partenariats stratégiques avec certains de nos concurrents. Le marché africain est très petit, si on est trop nombreux et divisé, une entreprise étrangère viendra avec ses millions de dollars et nous éjectera de notre propre marché en nous confinant éventuellement à des niches non rentables. A nous tous aussi d’avoir une intelligence collective pour rassembler nos forces afin de dominer notre marché.

 

Ingenieris: Kerawa est leader au cameroun, comment attaquer la sous région RCA, Gabon etc...?

Kerawa: Eh bien, la stratégie sera la même dans la sous-région que celle qui nous a permis l’implantation out d’abord, aucune statistique ne vient confirmer que Kerawa.com est leader au Cameroun, même si une telle phrase me plaît bien à lire. C'est-à-dire proposer nos services aux internautes et les convaincre de la pertinence de nos services par rapport à leurs besoins et leurs attentes.

 

Ingenieris: Quel est le futur de Kerawa ? Dans 5 ans...

Kerawa: Leader des annonces en ligne au…Nigéria.

 

Ingenieris: S'il fallait repenser des choses sur Kerawa, à quoi songeriez-vous ?

Kerawa: Je suis très fier du travail accompli jusqu’ici et je me focalise sur comment aller de l’avant. S’il fallait repenser des choses, je pense que je ne changerais rien.

 

Ingenieris: Quels sont les problèmes que vous rencontrez ?

Kerawa: Le principal problème est la faiblesse de la population d’internautes africains que nous arrivons à capter. Un site comme le nôtre a besoin d’atteindre un seuil minimal de visiteurs pour espérer décoller durablement.

Le second problème est le spam/scam et autres escroqueries que déposent certains internautes mal intentionnés sur le site. Pour ce problème, nous mettons en œuvre diverses solutions avec quelques succès d’ailleurs.

 

Ingenieris: Kerawa a t-il besoin de partenaire ?

Kerawa: Comme toute entreprise, Kerawa.com a besoin de partenaire pour sécuriser son développement. Chaque partenariat qui se présente sera bien évidemment étudié au niveau de sa pertinence avec notre modèle, des synergies à mettre en place et des objectifs du partenaire au regard de nos propres objectifs. Si toutes les conditions sont réunies, il n’y a pas de raison que les choses ne se fassent pas.

 

Ingenieris: Comment gérer-vous Kerawa dans les autres pays ?

Kerawa: Pour le moment, les efforts se concentrent sur le Cameroun, et les autres pays sont gérés directement en ligne. Un peu comme Yahoo gère sa page d’accueil dans les cybercafés camerounais ;-)

 

Ingenieris: Quel est le revenu le plus important: Google Adsense ou les Annonces VIP ?

Kerawa: Adsense est le revenu le plus important pour le moment. Mais j’espère que cette tendance s’inversera à court/moyen terme. Actuellement, Adsense doit représenter près de 75% de nos recettes.

 

Ingenieris: Qu'elle est votre politique de contrôle et de censure de données ?

Kerawa: Nous avons la possibilité en administration de supprimer a posteriori les annonces qui ne répondent à des critères évidents de publication. Nous avons aussi mis en place un filtre antispam qui bloque automatiquement certaines annonces avant même qu’elles ne soient publiées. Depuis quelques temps, il n y’a presque plus d’annonces saugrenues sur Kerawa.com.

Je tiens à dire que notre politique vise à protéger les internautes qui passent sur notre site, afin de leur permettre de répondre aux annonces en toute quiétude.

 

Ingenieris: Merci de votre disponibilité

Kerawa: C’est moi qui remercie Ingenieris de me permettre de faire connaître le site Kerawa.com

 

Retrouvez Kerawa.com en suivant les liens suivant :

 




Articles similaires...

Commentaires

moi
le 24 Nov 2010 à 12:06
Un exemple a suivre pour tous. Du courage les gars et a vous aussi ingenieris ....
Martial ODEN BELLA
le 05 Dec 2010 à 14:05
Kerawa.com est une initiative louable et qui répond a nos attentes a tous, nous qui sommes toujours a la recherche ou la diffusion de l'information utile.je souhaite longue vie a ce site web qui m'a permis de nombreux rencontres et opportunités d'affaires. bonne continuation NINO
Martial ODEN BELLA
le 05 Dec 2010 à 14:05
Kerawa.com est une initiative louable et qui répond a nos attentes a tous, nous qui sommes toujours a la recherche ou la diffusion de l'information utile.je souhaite longue vie a ce site web qui m'a permis de nombreux rencontres et opportunités d'affaires. bonne continuation NINO
Bindi
le 03 Sep 2011 à 17:09
Nino n'a rien d'un homme sérieux et surtout recommandable.Il se sert de ces concitoyens camerounais et surtout de leur naïveté pour son bussness à titre d'exemple je citerais : 20mai.net.J'en sais quelque chose pour avoir bossé avec cet homme qui bien au frais en Europe arnaque ces concitoyen du pays.
Georges
le 13 Jan 2012 à 14:38
C'est bien ce truc mais les concepteurs devraient songé à créer des applications facebook utiles aux particuliers ce serai un plus car de plus en plus de camerounais se retrouvent sur cet interface.
A propos | Contact | Publicité


© Ingenieris 2012